Un réseau électrique intelligent nommé Greenlys

Repenser la gestion de la distribution électrique est la clé d’une meilleure efficacité énergétique. Voilà pourquoi, à l’avenir, le réseau électrique devra être intelligent.
Aujourd’hui provenant d’un nombre restreint de grandes sources de puissance à échelle globale, la production devra se dispatcher au niveau local, ce qui rendra plus complexes les réseaux de distribution. Afin de mieux définir les bases d’un tel système, le projet GreenLys, a été mis en place.

GreenLys

Une réorganisation nécessaire de la consommation

L’objectif de GreenLys est de tester le fonctionnement d’un « Smart Grid » dans son ensemble. Au-delà de la plus-value économique espérée, les résultats devront également apporter un bénéfice environnemental, être un facteur de progrès technologique ou encore contribuer à des améliorations d’ordre sociologique. Lyon et Grenoble ont toutes deux été choisies pour ce test qui devra rassembler jusqu’à 1000 habitations et 40 industries.

Optimiser en temps réel, en tout point et à tout instant, les productions et les consommations locales est le but du réseau intelligent. Pour cela et avec l’accord préalable du client lors de son engagement dans le projet, la consommation sera modifiée de façon locale, entraînant par exemple des décalages de démarrage d’appareils électriques comme le chauffage. Ainsi la production et la consommation suivront une répartition moins aléatoire, condition essentielle pour mieux analyser puis optimiser le système. De nouvelles tarifications, adaptées au projet, seront appliquées.

Un réseau électrique qui améliore son propre fonctionnement en un temps record

Le testeur peut adapter sa consommation via une connexion Internet haut débit en agissant sur de petits appareils connectés à GreenLys.
Ces équipements permettront de lisser les pointes de consommation, de décongestionner le réseau ou encore de palier à des incidents très rapidement. Le réseau sera capable de se régénérer par lui-même, fournissant à nouveau du courant à la clientèle avant même qu’un technicien ne se soit rendu sur le lieu de l’incident à l’origine de la panne.
Démarré en mai 2012, le projet a déjà montré que pour 70 % des clients Grenoblois les pannes étaient résolues en moins de 20 secondes et près de 66 % des pannes de clients Lyonnais duraient moins de 3 minutes. Aujourd’hui au nombre de 200, le nombre de testeurs continue de croître, tandis que la fin de l’expérience est prévue pour mai 2016.

Si vous habitez Lyon ou Grenoble, que vous souhaitez participer à cette expérience et que vous tenez à tester en avant-première ce réseau électrique d’un nouveau genre, rien de plus simple ! Il suffit de vous rendre sur le site greenlys.fr.

Ce contenu a été publié dans Energies renouvelables. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *