Les fournisseurs d’énergie inspectés par UFC-Que choisir

Comme dans la jungle de la téléphonie, chez les fournisseurs d’énergie, ce sont aussi les contrats avec le client qui restent et demeurent toujours très obscurs ! Au moment où nous commençons tous à rallumer le chauffage, l’UFC-Que choisir a décidé de regarder d’un peu plus près les conditions de vente de l’énergie : gaz et électricité en France, non seulement chez EDF mais chez leurs concurrents.

Contrats d’électricité

Concernant EDF, le fournisseur historique ne souffre guère de la concurrence et propose un tarif bleu presque toujours plus bas que les autres. Le consommateur n’a donc pas vraiment intérêt à aller voir ailleurs. En revanche, dans le domaine des clauses abusives de contrats, EDF est champion ! L’UCF-Que choisir ne dénonce pas moins de 35 clauses abusives : entre autres, EDF s’exonère de responsabilités, peut entraver l’auto-relevé par le client, impose des sanctions sans réciprocité et cerise sur le gâteau : pourrait bien transmettre vos données personnelles à des tiers !

Contrats de gaz

Le marché de l’énergie gaz est beaucoup plus concurrentiel. Ainsi, le fournisseur de gaz Lampiris offre des tarifs près de 10 % moins élevés que les tarifs réglementés GDF Suez. Antargaz, Direct Energie Gaz, Alterné Idéa Gaz sont moins chers également. Cependant attention, certains distributeurs là aussi, prévoient des clauses exonératoires de responsabilité ou bien limitent les modes de paiement. Chez Lampiris 23 clauses de contrat sont jugées abusives tandis que 33 clauses sont abusives dans les contrats gaz d’EDF. L’UFC propose aux consommateurs des tableaux comparatifs de tarifs très précieux.

Et les consommateurs ?

L’UFC-Que choisir les invite à rester toujours très vigilants et pour le gaz, à faire jouer la concurrence ! L’UFC souhaitant assainir le marché, a mis en demeure les fournisseurs d’énergie de réviser dans un délai de trois semaines les textes abusifs de leurs contrats sous peine de porter l’affaire en justice. Les consommateurs sont également mis en garde contre les pièges de la facturation unique aussi chez EDF que chez GDF qui les désavantage dans le calcul de la facture car il ne s’agit plus de tarifs réglementés.

Ce contenu a été publié dans Electricité. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *