Manquera-t-on d’électricité cet hiver ?

Le Réseau de Transport d’Electricité (RTE), filiale à 100 % d’EDF, chargé de gérer les 100000 kilomètres de lignes à haute-tension en France est formel, l’Europe risque de manquer d’électricité cet hiver.

coupures hivernales

Retour sur l’hiver 2012

En février 2012, la France a eu très froid. Avec des records de consommation électrique à hauteur de plus de 100 000 MW, elle a dû, pour empêcher les coupures sur son réseau, importer près de 9000 MW équivalant à la puissance de 9 réacteurs nucléaires.

La situation critique de certains pays

Les pays dépendant d’échanges de fourniture électrique sur le marché européen risquent de subir des coupures. La Belgique suite à l’arrêt de 2 réacteurs nucléaires à Doel et Tihange après la découverte de fissures suspectes sur les cuves, va devoir envisager une importation d’énergie conséquente.

La France plus épargnée mise sur ses moyens de production

Malgré sa consommation excessive d’électricité, la France disposant d’importants moyens de production d’électricité va se trouver moins exposée aux coupures que certains autres pays européens. Elle compte sur l’ouverture des fermes éoliennes et de ses centrales au gaz naturel pour compenser la baisse de disponibilité des centrales nucléaires entre janvier et mars.

RTE prévoit un pic de consommation de 84500 MW dans un contexte de froid normal durant la deuxième semaine de janvier. Le parc électrique français devrait être en mesure de couvrir cette consommation. Dans l’hypothèse d’un froid intense et durable, affichant 6 à 8 ° en-dessous des normales, il s’en suivrait des importations à hauteur de 5400 MW auprès des pays voisins, tout à fait compatibles avec les capacités de notre réseau électrique.

Les appels à la modération pour certains

Certaines régions françaises comme la Bretagne, le Var ou les Alpes-Maritimes sont plus exposées aux coupures étant géographiquement situées aux extrémités du réseau électrique français, plus difficilement desservi depuis le reste du territoire. Pour les consommateurs qui le souhaitent le dispositif « Ecowatt », leur envoie un message d’alerte de RTE par email ou SMS, les invitant à limiter leur consommation aux heures de pointe.

Crédit photo : Werner Kunz

Ce contenu a été publié dans Electricité. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *