EDF accusé d’espionnage

L’affaire date de 2006, lorsque l’ordinateur de Yannick Jadot, directeur de campagnes de Greepeance France à cette époque, a été pénétré par des « espions » extérieurs. Ceux-ci ont été identifiés, aboutissant à la condamnation d’EDF pour avoir engagé Kargus Consultants, une entreprise ciblant l’intelligence économique, afin de s’introduire dans cet ordinateur. Ainsi, en 2011, EDF était condamnée à verser une amende de 1,5 millions d’euros, mais la société a décidé de faire appel. Le jeudi 8 novembre, la cour d’appel de Versailles a rendu son verdict, l’amende est confirmée.

EDF

EDF se déclare innocent

Depuis le début de l’affaire, EDF se place en tant que victime par rapport à la société Kargus. Même si EDF reconnaît les avoir engagés, c’était officiellement pour entreprendre une veille économique par rapport aux actions des écologistes, afin d’en évaluer les conséquences concernant la construction du réacteur nucléaire de Flamanville. Du côté de Greenpeace, le maître Alexandre Faro réclamait au départ plus de 8 millions d’euros en dommages et intérêts pour avoir eu « recours à des barbouzes », selon ses propres termes, afin de nuire à l’image de l’association.

Des condamnations diverses

Au final, Christine Forey, l’avocate générale dans ce procès, a jugé qu’une entreprise de l’envergure d’EDF possède une organisation interne qui lui permet de connaître les agissements de ses employés et de ses sous-traitants. C’est pourquoi elle a décidé de confirmer l’amende établie en 2011. De plus, Pierre-Paul François et Pascal Durieux, tous les deux chargés de la sécurité à EDF, ont comparu dans le cadre de cette affaire, toujours en appel. Des peines de prisons avaient en effet été réclamées pour ces deux acteurs. L’avocate générale les a confirmées, condamnant le premier à 3 ans de prison avec 30 mois de sursis, en tant que commanditaire dans cette affaire, et le second à 2 ans de prison avec sursis, ainsi qu’une amende de 10 000 euros en tant qu’investigateur.

Ce contenu a été publié dans Electricité. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *