Le progrès au service de l’énergie verte

L’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence produit les plus belles promesses. Dans la lignée des circuits courts alimentaires, il sera demain possible de choisir l’origine de son électricité, renouvelable ou non, ainsi que certifier sa provenance par l’exploitation de la blockchain.

Voilà une de ces promesses avancées par le fournisseur de centrales photovoltaïques Sun’R.

Continuer la lecture
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

La loi Pacte : vers la fin des tarifs règlementé du gaz

Le marché du gaz gagne de plus en plus de client en France selon l’annonce de la GRDF avec 30000 abonnés en plus en 2018.

Le Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises plus connu sous le nom de loi PACTE est définitivement entrée en vigueur le 11 avril 2019 et avec elle vient la perde mettre fin au tarif règlementé du gaz en juillet 2023 pour les particuliers et au printemps 2020 pour les professionnels.   

La chasse gardée de Engie

Pour rappel, les tarifs règlementés étaient fixés par l’état en fonction des propositions de la CRE et pour la petite histoire, ils étaient commercialisés par Engie car étant le seul à pouvoir le faire sur le réseau GRDF (filiale de Engie).

En effet, avec la libéralisation du marché de l’énergie de nouveaux acteurs du marché émerge et proposent des tarifs et conditions qu’ils choisissent librement. Ainsi éviter que les fournisseurs historiques se repose sur leurs positions de leader du marché, les TRV ont été mis en place pour que les nouveaux fournisseurs puissent proposer des offres avantageuses pour maintenir la concurrence.

Mais cela n’a pas empêcher Engie de répliquer puisqu’en plus des tarifs règlementés, le fournisseur de gaz propose lui aussi ses propres offres de marché. La longévité sur le marché de Engie c’est la raison pour laquelle en 74% des clients gaz sont chez Engie.

La contre attaque des petits fournisseurs

Certains fournisseurs alternatifs soucieux de faire changer les choses se sont donc regroupé en association ANODE et ont saisi le Conseil d’Etat pour dénoncer l’excès de pouvoir et l’illégitimité de la règlementation tarifaire par rapport au droit de l’union européenne en mettant en avant que la TRV constitue le véritable frein a la concurrence sur le marché de l’énergie.

Le 7 septembre 2016, le conseil d’état se penche en faveur de l’ANODE

  • Le fait que seule Engie est autorisée à appliquer la TRV est un frein a la concurrence sur le marché du gaz
  • La situation du marché actuelle de nécessite plus le maintien des TRV

Les régulations de la loi PACTE

Avec la loi PACTE sera mis en place un système d’information permettant aux abonnés de pouvoir passer à une offre de marché a travers notamment de l’information via appel téléphonique de la part de Engie et des courriers de relance jusqu’en 2033.

A cotés de ce processus d’information, les données dont dispose Engie sur ses abonnés seront mis à la disposition des fournisseurs alternatifs sous réserve de l’accord des abonnés.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Happ-e Engie : fournisseur d’électricité et de gaz naturel

Happ-e est une offre d’électricité lancée en mars 2015 par Engie, et réservée aux particuliers. Cette formule, 100 % en ligne, permet de bénéficier d’importantes remises sur les tarifs réglementés du kWh hors-taxes. Affichant des prix parmi les plus bas du marché, Happ-e est devenue l’une des offres les plus avantageuses et les plus populaires en France.

Une offre de marché d’électricité du géant historique ENGIE

Depuis l’ouverture à la concurrence du marché français de l’énergie en 2007, les fournisseurs sont libres de proposer des offres d’électricité appelées « offres de marché ». Il s’agit de formules dans lesquelles les prix ne sont plus indexés sur les tarifs réglementés en vigueur, mais au contraire librement fixés par les fournisseurs. Depuis mars 2015, le géant historique ENGIE (anciennement GDF Suez) a choisi de proposer lui aussi une offre de ce type, en lançant sa formule Happ-e.
Cette offre propose des prix hors-taxe du kWh qui suivent les mêmes évolutions que les tarifs réglementés, mais auxquels un fort pourcentage de réduction est appliqué et garanti pendant toute la durée du contrat souscrit. Le prix de l’abonnement reste quant à lui identique. Particulièrement avantageuse, Happ-e vise à séduire en priorité les quelque 80 % de foyers français qui n’ont pas encore quitté les tarifs réglementés proposés par EDF.
À noter que Happ-e ne s’adresse pour le moment qu’aux particuliers.

L’offre Happe d’Engie (GDF)

Après un démarrage poussif, Happ-e est devenue en 2017 l’une des offres d’électricité les plus compétitives et les plus populaires en France. Ce succès peut s’expliquer par son attractivité tarifaire.

Grille tarifaire de l’offre Happ-e électricité

Quels sont les avantages de l’offre d’électricité Happ-e

 Proposée par ENGIE, quatrième groupe mondial du secteur énergétique, Happ-e peut s’appuyer sur la fiabilité, l’expérience et la notoriété de ce géant historique. Il offre ainsi quelques avantages indéniables :

  • Il s’agit d’une offre 100 % en ligne. À l’exception du service client, la souscription d’un contrat, la facturation et la gestion de votre compte passent exclusivement par le site Web de Happ-e en 5 minutes.
  • Les coûts de fonctionnement sont nettement réduits, ce qui permet à cette formule d’afficher des tarifs particulièrement bas.
  • Happ-e propose de façon récurrente des offres promotionnelles très attractives qui permettent de voir son pourcentage de remise encore augmenté.

Quels sont les inconvénients de l’offre Happ-e

Malgré la grande compétitivité sur les tarifs de happ’e, le fournisseur l’électricité ne sera pas idéal pour tout le monde. Il possède quelques inconvénients qui peuvent être rédhibitoires pour certains :

  • La réduction de 8% ne s’applique que lors de la facture de régularisation. Il faut donc attendre le relevé de compteur, une ou deux fois par an.
  • Les compteurs d’une puissance de moins de 6 KVA ne sont pas éligibles à l’offre de Happ-e.
  • Le fournisseur d’électricité Happ-e ne fait pas de première mise en service. Il est donc impossible de souscrire à son offre pour un logement neuf. Happ-e travaille actuellement à rendre éligibles les contrats de première mise en service.
  • Toutes les offres sont exclusivement réservées aux particuliers. Les professionnels ne peuvent pas pour le moment souscrire à une offre Pro.
  • La Corse n’est pas couverte par le fournisseur d’électricité Happ-e

Offre d’électricité verte Happ-e

L’électricité verte signifie que la production vient d’une source d’énergie renouvelable. Cela inclut l’éolien, le solaire, l’hydraulique, le biogaz et même la biomasse. Cela permet de soutenir la production d’une énergie plus propre et respectueuse de l’environnement. Mais en réalité cette offre verte ne vous permet pas d’avoir une électricité venant directement de panneaux solaires par exemple. Happ-e s’engage à injecter dans le réseau l’équivalent de votre consommation, en électricité verte.

Grille tarifaire de l’offre verte Happ-e

Quels sont les avantages de l’offre verte Happ-e ?

Tout d’abord, en utilisant une électricité verte vous permettez de développer la filiale de l’énergie renouvelable. Cela permet donc de réduire les émissions de gaz polluant, comme le CO2 ou le rejet de déchets dangereux tel que le nucléaire. Pour ce qui est du prix, l’offre d’Happ-e permet tout de même d’économiser jusqu’à 2% sur sa facture, comparée au tarif réglementé Bleu d’EDF. Le fournisseur d’électricité promet ainsi une économie pouvant aller jusqu’à 50€ sur votre facture.

Quels sont les inconvénients de l’offre verte Happ-e ?

Malgré son prix inférieur à celui du tarif réglementé, l’électricité verte de Happ-e est plus chère que son offre classique. Les autres inconvénients sont identiques à l’offre classique du fournisseur d’électricité : réduction à la fin de l’année, compteurs de minimum 6 KVA, aucune première mise en service, pas de couverture en Corse et enfin aucun contrat pour les professionnels.

L’offre gaz Happ-e

Happ-e, c’est aussi un fournisseur de gaz. Il offre ainsi les mêmes avantages, avec un espace client complet, regroupant électricité et gaz. On retrouve donc une réduction de 8% sur les prix réglementés en France. Happ-e promet une économie pouvant aller jusqu’à 150€. La souscription à un nouveau contrat se fait entièrement en ligne, via son espace Happ-e mon compte. De plus, comme pour l’électricité, aucun papier n’est nécessaire et votre compteur de gaz ne bouge pas.
Pour ce qui est de la résiliation de votre ancien contrat, Happ-e s’occupe de toute les démarche avec votre précédent fournisseur, à condition que vous restiez dans le même logement. En cas de déménagement il faudra simplement résilier son ancien contrat.

Prix Happ-e gaz(grille tarifaire)

Happ-e : l’une des formules les moins chères du marché

Happ-e est l’un des acteurs sur le marché qui pratique les tarifs les plus bas. Avec une réduction de 8% sur le tarif bleu d’EDF la société d’ENGIE parvient concurrencer des fournisseurs comme ENI, autant pour le gaz que l’électricité.

Happ-e ou ENI : quel fournisseur choisir

ENI est un groupe reconnu et très apprécié de ses clients, tandis que Happ-e vient du géant ENGIE (anciennement GDF Suez). Les deux fournisseurs possèdent une offre de gaz, d’électricité et d’électricité verte. Le comparatif suivant prend en compte une famille de 4 personnes, vivant dans 100 mètres carrés utilisant uniquement de l’électricité ou uniquement du gaz :

Suis-je éligible à l’offre Happ-e

Happ-e impose plusieurs conditions pour être éligible à son offre de service. La première étant de se trouver en France, mais cela exclut la Corse. Il faut donc se trouver dans une zone géographique couverte par des Établissements Locaux de Distribution. Cela veut dire qu’il faut obligatoirement que ENGIE (anciennement GDF Suez) soit actif sur le territoire. D’autres conditions s’appliquent à votre éligibilité :

  • Le compteur doit être d’une puissance comprise entre 6 et 36 kVA. Impossible donc pour les petites puissances d’être éligible à l’offre de Happ-e
  • De la même façon, il n’est pas possible d’avoir une consommation trop importante dépassant 300 000 kWh. En réalité il est peu probable que votre habitation consomme une telle quantité d’électricité. Un foyer moyen en France, composé de 4 personnes utilise entre 15 000 et 20 000 kWh par an.
  • L’offre de Happ-e est réservée aux particuliers. Impossible donc pour un professionnel d’utiliser le service de Happ-e. Le fournisseur propose même de se tourner vers ENGIE Pro pour ce type d’offre. Mais d’après certains commentaires du service client de Happ-e, il semble qu’ils travaillent sur une offre pour les professionnels.
  • Vous souhaitez changer votre contrat actuel pour passer chez Happ-e, ou même vous emménagez dans un logement auparavant occupé. Effectivement, Happ-e ne fait pas de première mise en service. L’appartement ou la maison doit donc avoir eu un contrat auparavant.
  • Enfin pour les personnes souhaitant un tarif personnalisé plus avantageux, ou qui souhaitent négocier le prix, cela n’est pas possible avec Happ-e. Même si en réalité le fournisseur fait régulièrement des promotions un peu plus avantageuses.

Comment souscrire une offre Happ-e ?

La souscription se fait à 100% en ligne, cela évite la paperasse et fait gagner beaucoup de temps et d’argent. Les tarifs sont aussi bas grâce à la dématérialisation du fournisseur d’énergie.

Je souhaite souscrire chez Happ-e pour mon déménagement

Pour souscrire à l’offre Happ-e lors de votre emménagement dans votre logement il faut premièrement trouver le PDL (point de livraison) de votre futur logement (sur la facture d’énergie). Si vous ne l’avez pas sous la main, ou que l’ancien occupant ne trouve pas sa facture il suffit de communiquer les informations suivantes à Happ-e :

  • Le nom ainsi que le prénom du précédent occupent du foyer
  • Le numéro du matricule du compteur dans le logement. Il se trouve sur le compteur d’électricité, et peut être composé d’une lettre suivie de 6 chiffres, ou de 14 chiffres.
  • Le dernier élément est bien sur l’adresse de votre nouveau logement.

Il vous faudra aussi connaître la consommation du logement. Sur le site de Happ-e, il est possible de faire une estimation en rentrant vos informations, telles que votre matériel électroménager, le nombre d’habitants, la surface ou le niveau d’isolation. Une fois toutes ces informations compilées, Happ-e propose un tarif mensuel, avec à la fin de l’année une régularisation. C’est à ce moment que la réduction de 8% s’applique.

Je souhaite changer de fournisseur d’électricité ou de gaz

Pour changer de fournisseur en restant dans votre logement, il n’y a rien de plus simple. Il suffit de reprendre les informations comme le PDL (point de livraison) pour l’électricité et le point de comptage et d’estimation pour le gaz. Il suffit ensuite de faire les démarches en ligne comme pour une ouverture, en précisant que vous restez dans votre logement. Vous pourrez faire une estimation en direct de votre consommation pour comparer avec votre tarif actuel.

Comment résilier mon contrat Happ-e ?

Avant toute démarche, il est conseillé de contacter le service client Happ-e pour toute information complémentaire ou résolution de problème. Si vous souhaitez résilier en ligne par vous-même, cela dépendra de votre situation. Il y a deux cas de figure possible : vous déménagez et restez chez happ-e, ou vous quittez simplement happ-e. Dans le cas d’un déménagement il suffit de remplir le formulaire de déménagement disponible dans votre espace personnel Happ-e. Il est conseillé de faire les démarches environ 10 jours avant d’arriver dans le nouveau logement.
En revanche si vous souhaitez quitter le fournisseur Happ-e, deux solutions s’offrent à vous. La première est la plus simple, il s’agit de contacter votre futur fournisseur qui fera toutes les démarches nécessaires pour la résiliation de votre contrat. La seconde solution est de remplir le formulaire de résiliation disponible dans mon compte Happ-e. En cas de résiliation, vous ne perdez pas la réduction de 8% qui sera calculée au prorata du temps passé depuis la dernière régularisation.

Remise Happ-e : comment sont versés les 8% de réduction ?

Précisons que la réduction accordée par ENGIE via son offre Happ-e n’est pas déduite du prix du kWh hors-taxes chaque mois. Elle est calculée en fonction de votre consommation réelle. C’est pourquoi elle est versée intégralement au moment de la régularisation de votre facture, et ce à condition d’être à jour dans vos paiements. Cela peut amener à une incompréhension du tarif. Deux cas de figure sont alors possibles :

  • Si votre facturation est mensuelle avec prélèvement automatique, la remise vous sera versée lors de l’unique facture de régularisation annuelle, le 11e mois
  • Si vous êtes facturé de façon bimensuelle après relève de compteur, le montant de la réduction est alors versé sur chaque facture.

Service client Happ-e : comment contacter Happe ?

Plusieurs solutions s’offrent à vous pour contacter Happ-e. Le fournisseur peut être contacté par mail depuis le formulaire de contact du site. Cette méthode permet de garder une trace écrite des échanges. Vous aurez une réponse dans les 48h suivant l’envoi. Il existe aussi un tchat qui permet de parler en direct à un robot qui répond à des questions automatiques. Mais le tchat permet aussi de parler avec un conseiller. Enfin la dernière solution est d’appeler Happ-e par téléphone.

Quel est le numéro de téléphone Happ-e ?

Il est possible de contacter par téléphone Happ-e via le numéro 09 77 43 17 83. Le numéro de téléphone de Happ-e est accessible du lundi au vendredi de 9h à 18h, et aussi le samedi de 9h à 17h. Vous pouvez ainsi avoir toutes vos réponses grâce aux conseillers Happ-e. Engie et son service client peuvent aussi être contactés au 09 69 39 99 93.

Happ-e espace client

Pour créer un espace client Happ-e il faut tout d’abord avoir un contrat. Pour cela, vous devez préalablement avoir rempli le formulaire d’adhésion, puis un e-mail permettra de créer son compte happ-e.
Votre espace client Happ-e permet d’accéder à toutes vos données pour simplifier au maximum vos démarches. Vous pouvez ainsi :

  • Accéder à votre contrat ainsi qu’à l’avancement de votre inscription
  • Payer par carte bancaire vos factures (selon le moyen de paiement choisi)
  • Consulter vos factures et votre échéancier
  • Déclarer votre relevé de compteur (si l’option autorelevé est choisie)
  • Suivi de consommation détaillé à l’aide d’un graphique.
  • Et bien plus de services…

Parrainage Happ-e : comment ça marche ?

Happ-e permet de parrainer des amis ou bien des inconnus afin de recevoir 30 euros par filleul. En retour le filleul conserve la réduction de 8% pendant 2 ans. Il est possible de parrainer au maximum 10 filleuls par ans, soit une réduction de 300 euros chaque année.
Vous pouvez obtenir un code de parrainage à partir du moment où votre contrat est activé. Pour recevoir la somme, il faudra que le filleul crée un contrat et le garde pendant au moins 2 mois. Il existe aussi des codes promo pour économiser un peu plus.

Happ-e Engie : avis des consommateurs

La simplicité d’adhésion au contrat d’électricité Happ-e est la première remarque citée par les abonnés. La souscription se fait intégralement en ligne depuis votre ordinateur, votre mobile ou votre tablette. Comme pour tout changement de fournisseur d’électricité, la démarche ne nécessite aucun changement d’installation et n’engendre pas de coupure de courant. ENGIE se charge de toutes les formalités auprès de votre précédent fournisseur. Par ailleurs, vous restez libre de résilier votre abonnement à tout moment, et ce sans frais supplémentaire.
Les clients apprécient également la possibilité de parrainer 10 personnes, chaque filleul vous donnant droit à une prime de 30 €. Vous pouvez ainsi gagner jusqu’à 300 € en invitant vos proches à souscrire un contrat Happ-e. En revanche, il existe plusieurs conditions d’exclusion ne permettant pas de bénéficier de cette offre :

  • Vous devez être un particulier.
  • Vous ne pouvez pas souscrire une puissance de 3 kVA ou une puissance supérieure à 36 kVA.
  • Si vous emménagez dans un logement qui n’a jamais été habité, Happ-e ne réalise pas de première mise en service.
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Energies renouvelables et stockage d’énergie

La prise de conscience mondiale sur la transition énergétique met les énergies renouvelables en avant. Excellente chose s’inscrivant dans des règles communes de respect de la planète.

Cette transition impose une production toujours plus croissante de ces énergies. Les objectifs sont de multiplier par cinq la part du solaire et de l’éolien d’ici 2040.
Mais malgré leur caractère inépuisable de ces énergies, il reste un obstacle à leur exploitation :
le stockage.

Energies Renouvelables oui, mais irrégulières

Assurer cette production d’énergie est une chose. Mais la demande n’est pas constante, et cette production ne s’écoule pas comme un long fleuve tranquille.
Il faut distribuer cette énergie chez les clients, qui eux aussi, ne sont répartis géographiquement selon les zones de vie, et d’autres paramètres.
Climat, saisonnalité, industrie, économie….Cela soulève remet le mode de stockage et son coût au centre du problème. Assurés aujourd’hui par des centrales thermiques, les différentes options de stockage sont évaluées pour faire les choix qui assureront la transition.

Les solutions de stockage à terme

A l’heure actuelle, les solutions envisagées vont des batteries géantes, au power-to-gaz (conversion en hydrogène), aux condensateurs, et les blocs de béton. L’incertitude de ces solutions, les coûts, la variété des zones soulèvent un manque de visibilité qui ralentit les actions. L’échelle des besoins pose un enjeu de taille où l’erreur n’est pas possible. On sait maintenant que l’objectif est de mixer les solutions de stockage en fonction de la demande. Connaître le besoin, recenser les ressources, pour ensuite déployer l’écosystème.

L’autre solution : la STEP

Il existe une autre solution. Plus économique, mieux connue car historique : la STEP ou Station de Transfert d’Energie par Pompage. Ce procédé consiste à stocker de l’eau dans deux bassins proches l’un de l’autre, avec un dénivelé important entre eux. Cela permet le stockage d’énergie en période creuse, et la production rapide en période pleine par relâchement d’eau qui alimente une turbine.
Ce procédé est bien moins coûteux que tous les autres, et surtout complètement propre en exploitation.

6 STEP exploitées par EDF

En France, le développement des STEP est apparu en 1980. Elles pèsent 18% de la puissance hydroélectrique annuelle française.
Une solution qui s’exporte. Dubaï et Israël : deux contrats sous la main à l’étranger mais aucun nouveau projet en France. La mise en concurrence de l’exploitation européenne depuis 2010 ralentit le rythme des projets : les concessions sont un frein à l’investissement.

Alors oui on peut toujours oublier et regretter le passé; mais on n’évite pas l’avenir !
L’électricité verte c’est bien; mais la stocker proprement est encore mieux. C’est le pas de plus vers l’indépendance énergétique…

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Fin du gel : l’augmentation des tarifs de l’énergie pour bientôt ?

Dans un article précédent, nous vous avons parlé d’une éventuelle augmentation des tarifs de l’énergie à cause des fournisseur d’énergie vert. Il semblerait qu’elle arrive plus tôt que prévu, d’après les dire de François Ruby.

Le dégèle de la hausse

En effet, le ministre de la Transition écologique et solidaire a annoncé le 22 Mars dernier sur CNews que la hausse des tarifs de l’énergie gelée pour répondre aux gilets jaune devrait entrée en vigueur courant Juin 2019. Rappelons-nous que cette hausse des tarifs devrait avoisiner les 6% et toucherait les 25 millions de foyer Français ayant un abonnement chez le fournisseur EDF.

Bloquer n’est pas annuler

C’était un « twist » à prévoir puisque ce projet hausse des tarifs n’avait été que bloqué et non annulé. La CRE à également affirmer que peu importe le temps du gel, cette hausse des tarifs devait être rattrapé tôt ou tard.

Toutefois cette hausse des tarifs comme nous l’avons souligné un peu plus haut sera dans un premier temps appliqué par le fournisseur EDF. Vous pouvez donc dès maintenant souscrire chez un autre fournisseur si vous êtes chez EDF pour ne pas être pénaliser par cette hausse.

Petite astuce : JeChange compare les offres des différents fournisseurs d’énergie et vous propose les offres les plus pertinentes. N’hésitez à y faire un tour !

Publié dans Electricité | Laisser un commentaire

Biométhane ou le gaz de l’avenir

Le gaz renouvelable est créateur de valeur pour le territoire et est un moyen de dynamiser l’économie circulaire tout en répondant. En effet en Ile-de-France douze sites injectent déjà du un gaz vert fabriqué localement : le biométhane. Ce passage au gaz vert s’inscrit dans la stratégie Energie-Climat Régionale de juillet 2018 et témoignent de la volonté politique de développer la filière pour favoriser l’autonomie énergétique de la Région.

Le biométhane est une vraie solution pour décarboner efficacement le paysage énergétique français. Outre cette baisse du carbone, la filière du gaz biométhane, se structure et fédère autour d’elle des acteurs engagés tels que les associations agricoles, les industriels, les gestionnaires d’infrastructures gazières, les ONG… pour l’accompagner dans un développement durable.

Alors que la politique énergétique de notre pays se dessine pour les 10 années à venir, un plein soutien à la filière biométhane est nécessaire au regard de tous les bénéfices qu’elle est de nature à apporter aux territoires et au monde agricole : création d’emplois locaux de l’ordre de 8 000 emplois directs et indirects en Ile-de-France en 2030, pérennes et non localisables et plus généralement un moyen de redynamiser leur économie locale.

Publié dans Gaz | Laisser un commentaire

Fuite de gaz : Le Mans et Lisieux les nouvelles victimes

Ça ne s’arrête plus ! Il faut bien l’avouer, ce début d’année 2019 est marqué par des événement plus que malheureux : les accidents liés aux fuites de gaz.

Après le drame de Paris alors que l’on pensait que toutes les dispositions avaient été prise pour éviter que ce genre d’incident ne se répète, c’est dans le Mans que les pompiers ont été appelés pour intervenir sur une fuite de gaz, le vendredi dernier au 102 avenue du Général Leclerc, à proximité de la gare. Bien plus de peur que de mal, le trafic dans le périmètre a été stoppé le temps de l’intervention des pompiers.

La même semaine, trois employés d’une école a Lisieux ont dû être évacués et plusieurs personnes confinées a cause d’une fuite de gaz.

Face a cette monté en flèche des accidents liés au gaz, nous vous demandons chers lecteur de bien vouloir prendre vos précaution et de vous renseigner le plus possible sur les méthodes à adopter en cas de fuite de gaz afin d’anticiper et d’évité tout événement malheureux.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Transition énergétique : La France a produit de l’électricité à 86% décarbonée en 2018

Encore un grand pas pour la France en faveur de la transition énergétique : en effet d’après le RTE, la production d’électricité en 2018 a été à 86% décarbonée, ce qui a permis de faire baisser de 28% ses émissions de CO2.

Cette augmentation s’explique, notamment par le l’utilisation des énergies renouvelables qui a augmenté par rapport a 2017 (+21,9%), une meilleure disponibilité des centrales nucléaires (+3,7%) et donc une baisse de l’utilisation des énergies fossiles (-26,8%).

Les conditions météo ont aussi favorisé la production d’origine hydraulique, solaire et éolienne et l’électricité d’origine renouvelable a représenté 22,7% de la production totale. Notons également la présence d’un hiver plus clément ce qui a permit la baisse de l’utilisation des énergies fossiles.

Le nombre de jours où la France a dû importer de l’énergie a nettement reculé, avec 17 journées importatrices contre 52 en 2017.

Publié dans Electricité, Energies renouvelables, Gaz | Laisser un commentaire

Facture d’électricité : la hausse qui baisse le moral

L’on ne sait vraiment plus où donner de la tête : en effet après le gel de la hausse des tarifs laissant entrevoir soit une baisse des hausses, soit l’abandon total de cette idée, il semblerait que les montants des factures d’électricité seront bel et bien revus a la hausse.

Les choses étant en train de se remettre dans l’ordre, la CRE en a profité pour confirmer sa proposition de hausse du tarif de 5,9% sur les factures dès que possible. Pour rappel, le gel de cette hausse a été la réaction du gouvernement face aux mouvements « gilets jaunes » qui prenait de plus en plus d’ampleur.

Cette augmentation des factures incombera aux abonnés EDF dans un premier temps (26 millions de foyers concernés) et pourrait même s’appliquer aux autres fournisseurs dans les mois à venir. Il faut cependant souligner le fait que dans un soucis d’équité et conformément a la loi, ne sera pas mise en vigueur en période d’hiver afin de préserver les foyers français les plus modeste.

Le ministère de la transition écologique s’appuie sur la situation du marché pour justifier cette hausse des tarifs : « La hausse des tarifs est principalement le résultat d’une hausse des prix de marché de gros de l’électricité et de l’augmentation du prix des capacités électriques, qui reflète la situation de tension sur la sécurité d’approvisionnement dans toute l’Europe. La France reste l’un des pays où la hausse est la plus contenue et où l’électricité demeure la moins chère ».

En plus de cette annonce de la probable hausse des tarifs, la CRE a précisé qu’elle intégrerait dans ses prochaines propositions tarifaires «une composante additionnelle visant à rattraper le retard en masse occasionné par ce décalage temporel», de quoi faire sourire jaune nos chers gilets.

Publié dans Electricité | Laisser un commentaire

Augmentation des tarifs de l’énergie : les fournisseurs alternatifs pointés du doigt

De nombreux consommateur pourrait se tourner vers les fournisseur d’énergie alternatif après la proposition tarifaire de la commission de régulation des tarifs de l’énergie (hausse de 5,9%). Ainsi pour certains, les fournisseurs d’énergie alternatif son vu comme la solution mais pour d’autres ces ont eux la cause de cette hausse des tarifs.

En effet aujourd’hui ils sont de plus en plus nombreux sur le marché, ce qui offre la possibilité au consommateur de choisir entre 29 fournisseurs nationaux d’électricité. De surcroit , au fil des années, les Français quittent de plus en plus les tarifs réglementés pour des offres de marché puisqu’ils ont de plus en plus accès a l’information.
 
C’est ce qui pousse des associations de consommateur tel que CLCV a pointer du doigt la concurrence des nouveaux fournisseurs « La hausse est évidemment d’abord liée aux prix du marché du gros, qui ont très fortement augmenté mais pas seulement. Elle est aussi la conséquence de la multiplication des fournisseurs alternatifs, qui n’ont pas assez investi pour produire eux-mêmes leur électricité. Résultat : ils sont trop nombreux et ont rapidement dépassé le volume total de nucléaire EDF auquel ils ont droit…Ils sont donc obligés d’acheter sur le marché de gros et ne sont plus compétitifs. Cette hausse, c’est pour en sauver certains de la faillite ! » » Explique François Carlier délégué général de la CLCV.

Quoi qu’il en soit, la hausse des tarifs réglementés influencera aussi les tarifs des fournisseurs alternatifs. Lorsqu’on veut changer de fournisseur, il faut choisir entre les tarifs réglementés, fixés par l’Etat, et les tarifs de marché déterminés librement par chaque fournisseur. Différentes formules sont proposées: les tarifs de marché peuvent être indexés sur la hausse des tarifs réglementés, ou être fixes pendant une durée déterminée. Pour les consommateurs ayant fait le choix d’un contrat à tarif fixe, la hausse demandée par la CRE n’aura pas d’impact tarifaire.
 
Pour tous les autres, selon la CLCV, les prix vont augmenter de 100 euros en moyenne par an (pour un ménage qui se chauffe à l’électrique avec 1500 euros de facture annuelle en moyenne). « Il est évident que les fournisseurs alternatifs augmenteront eux aussi leurs tarifs de près de 6% », affirme François Carlier.

Publié dans Electricité, Energies renouvelables, Gaz | Laisser un commentaire