Infos pratiques sur le marché de l'énergie

Vattenfall, fournisseur énergétique le moins cher du marché français ?

Il y a de quoi le penser, au vu des ambitions clairement affichées de l’énergéticien suédois. Cité sur la-croix.com, son PDG Magnus Hall a annoncé que son entreprise proposera dans les années à venir une énergie (électricité et gaz), sans carbone, et en plus moins cher…

Voir l’article complet

Eco2mix, l’application éco-responsable

Le réseau de transport d’électricité ou RTE, filiale d’EDF, a lancé début décembre 2013, une nouvelle version de son application Eco2mix accessible en ligne ou via son smartphone. Cet outil est apparu en 2010 et s’est aujourd’hui énormément développé et amélioré car la France souhaite rendre ses acteurs énergétiques éco-responsables.

Eco2mix

Qu’est ce que l’Eco2mix ?

Cette application web permet de consulter en temps réel la consommation électrique française. Elle est totalement gratuite et propose à ses usagers d’observer au quart d’heure près, l’évolution de la consommation électrique par secteur d’activités. Ainsi, que vous soyez industriel, administratif ou ménage français, l’éco2mix peut vous sensibiliser en vous faisant adapter votre consommation électrique et vous faire prendre conscience des chiffres en matière d’éléctricité. Sur cette application, il est possible d’observer les quantités de gaz à effets de serre émis ainsi que les échanges électriques avec les pays voisins. Elle a pour objectif premier, d’informer les usagers en leur proposant des outils faciles d’accès et compréhensibles.

L’eco2mix, les nouveautés

L’éco2mix est une application qui a évolué et s’est améliorée. La dernière version propose des données régionales. En effet, il est possible d’étudier le profil électrique des vingt et une régions françaises grâce aux données du mois précédent. L’usager peut ainsi prendre connaissance des pics de consommation dans sa région, connaître la production énergétique des différentes filières présentes chez lui et de visualiser les échanges électriques avec les régions voisines de la sienne.

En bref, Eco2mix est une application gratuite apparue en 2010, unique en son genre dans le monde. Elle permettrait d’informer et de sensibiliser les français sur leur consommation énergétique et aurait pour objectif premier de leur faire adopter une comportement éco-responsable.

Groupement de consommateurs pour faire baisser le prix du gaz

S’inspirant de l’exemple des associations de consommateurs belges ou britanniques, l’association UFC-Que Choisir a décidé d’inciter les consommateurs de gaz à se grouper pour obtenir des baisses de tarifs. Auparavant, elle avait contacté tous les fournisseurs de gaz et leur avait demandé de lui soumettre des offres afin de voir quels sont ceux qui étaient prêts à consentir les meilleurs prix. Sa démarche a été fructueuse, car les opérateurs contactés proposent de vendre leur gaz à des prix inférieurs de 14 % environ par rapport au tarif réglementé. Il résulte que chaque foyer peut espérer une baisse de sa facture annuelle de 156 € en moyenne.
Voir l’article complet

Un réseau électrique intelligent nommé Greenlys

Repenser la gestion de la distribution électrique est la clé d’une meilleure efficacité énergétique. Voilà pourquoi, à l’avenir, le réseau électrique devra être intelligent.
Aujourd’hui provenant d’un nombre restreint de grandes sources de puissance à échelle globale, la production devra se dispatcher au niveau local, ce qui rendra plus complexes les réseaux de distribution. Afin de mieux définir les bases d’un tel système, le projet GreenLys, a été mis en place.

GreenLys

Voir l’article complet

Électricité : comment réguler l’offre et la demande ?

RTE, le Réseau de Transport d’Electricité, vient de rendre publiques ses prévisions de consommation électrique en France pour les cinq prochaines années. Le rapport pointe un déséquilibre préoccupant entre l’offre et la demande à partir de 2016.

RTE

Voir l’article complet

L’avenir de la géothermie en France

Pour profiter de l’électricité géothermique d’ici à 10ans, l’offre française se veut plus compétitive. L’ADEME en collaboration avec Capgemini Consulting, a réuni tous les acteurs français de l’énergie renouvelable pour améliorer l’offre française et être compétitive sur le marché d’ici à 2023.

ADEME

Voir l’article complet

Fin des tarifs réglementés du gaz pour les professionnels

Un contentieux oppose depuis 2006 Bruxelles et Paris (c’est à dire le droit européen et le droit français) à propos des tarifs réglementés du gaz naturel, proposés par GDF Suez et quelques régies locales. Cette année-là, la Commission européenne avait initié une procédure contre la France, laquelle applique des tarifs réglementés concernant le gaz pour les clients non résidentiels, ce qui serait contraire au droit européen.

GDF

Pour clore ce différend, le Gouvernement a déposé fin juin 2013 une proposition législative qui exclue progressivement ces clients non résidentiels des tarifs réglementés. Autrement dit, les tarifs réglementés ne concerneraient plus que les particuliers et les petits professionnels, en somme les clients résidentiels.
Voir l’article complet

Nouvelles tensions autour du projet de centrale à Landivisiau

Le projet de construction d’une centrale au gaz naturel dans la commune bretonne de Landivisiau continue à faire l’actualité. Alors que les étapes administratives se déroulent semble-t-il avec succès, les opposants n’ont toutefois pas dit leur dernier mot…

centrale Landivisiau

Voir l’article complet

RTE : la sécurisation du réseau Ile-de-France est en marche

La société RTE, Réseau de transport d’électricité, a récemment communiqué sa décision de porter ses investissements en Ile-de-France de 79 millions d’euros en 2012 à 110 millions d’euros en 2013, soit une augmentation de près de 40 %.

RTE

Voir l’article complet

Lourde amende pour un fournisseur d’énergie britannique

En raison des pratiques commerciales abusives qui lui sont reprochées par le régulateur britannique du secteur de l’énergie, le fournisseur d’énergie britannique SSE a écopé d’une amende de 10,5 millions de livres, soit 12,4 millions d’euros. C’est la plus lourde sanction qui ait jamais été infligée à un fournisseur d’énergie.

SSE

Voir l’article complet