Biométhane ou le gaz de l’avenir

Le gaz renouvelable est créateur de valeur pour le territoire et est un moyen de dynamiser l’économie circulaire tout en répondant. En effet en Ile-de-France douze sites injectent déjà du un gaz vert fabriqué localement : le biométhane. Ce passage au gaz vert s’inscrit dans la stratégie Energie-Climat Régionale de juillet 2018 et témoignent de la volonté politique de développer la filière pour favoriser l’autonomie énergétique de la Région.

Le biométhane est une vraie solution pour décarboner efficacement le paysage énergétique français. Outre cette baisse du carbone, la filière du gaz biométhane, se structure et fédère autour d’elle des acteurs engagés tels que les associations agricoles, les industriels, les gestionnaires d’infrastructures gazières, les ONG… pour l’accompagner dans un développement durable.

Alors que la politique énergétique de notre pays se dessine pour les 10 années à venir, un plein soutien à la filière biométhane est nécessaire au regard de tous les bénéfices qu’elle est de nature à apporter aux territoires et au monde agricole : création d’emplois locaux de l’ordre de 8 000 emplois directs et indirects en Ile-de-France en 2030, pérennes et non localisables et plus généralement un moyen de redynamiser leur économie locale.

Publié dans Gaz | Laisser un commentaire

Fuite de gaz : Le Mans et Lisieux les nouvelles victimes

Ça ne s’arrête plus ! Il faut bien l’avouer, ce début d’année 2019 est marqué par des événement plus que malheureux : les accidents liés aux fuites de gaz.

Après le drame de Paris alors que l’on pensait que toutes les dispositions avaient été prise pour éviter que ce genre d’incident ne se répète, c’est dans le Mans que les pompiers ont été appelés pour intervenir sur une fuite de gaz, le vendredi dernier au 102 avenue du Général Leclerc, à proximité de la gare. Bien plus de peur que de mal, le trafic dans le périmètre a été stoppé le temps de l’intervention des pompiers.

La même semaine, trois employés d’une école a Lisieux ont dû être évacués et plusieurs personnes confinées a cause d’une fuite de gaz.

Face a cette monté en flèche des accidents liés au gaz, nous vous demandons chers lecteur de bien vouloir prendre vos précaution et de vous renseigner le plus possible sur les méthodes à adopter en cas de fuite de gaz afin d’anticiper et d’évité tout événement malheureux.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Transition énergétique : La France a produit de l’électricité à 86% décarbonée en 2018

Encore un grand pas pour la France en faveur de la transition énergétique : en effet d’après le RTE, la production d’électricité en 2018 a été à 86% décarbonée, ce qui a permis de faire baisser de 28% ses émissions de CO2.

Cette augmentation s’explique, notamment par le l’utilisation des énergies renouvelables qui a augmenté par rapport a 2017 (+21,9%), une meilleure disponibilité des centrales nucléaires (+3,7%) et donc une baisse de l’utilisation des énergies fossiles (-26,8%).

Les conditions météo ont aussi favorisé la production d’origine hydraulique, solaire et éolienne et l’électricité d’origine renouvelable a représenté 22,7% de la production totale. Notons également la présence d’un hiver plus clément ce qui a permit la baisse de l’utilisation des énergies fossiles.

Le nombre de jours où la France a dû importer de l’énergie a nettement reculé, avec 17 journées importatrices contre 52 en 2017.

Publié dans Electricité, Energies renouvelables, Gaz | Laisser un commentaire

Facture d’électricité : la hausse qui baisse le moral

L’on ne sait vraiment plus où donner de la tête : en effet après le gel de la hausse des tarifs laissant entrevoir soit une baisse des hausses, soit l’abandon total de cette idée, il semblerait que les montants des factures d’électricité seront bel et bien revus a la hausse.

Les choses étant en train de se remettre dans l’ordre, la CRE en a profité pour confirmer sa proposition de hausse du tarif de 5,9% sur les factures dès que possible. Pour rappel, le gel de cette hausse a été la réaction du gouvernement face aux mouvements « gilets jaunes » qui prenait de plus en plus d’ampleur.

Cette augmentation des factures incombera aux abonnés EDF dans un premier temps (26 millions de foyers concernés) et pourrait même s’appliquer aux autres fournisseurs dans les mois à venir. Il faut cependant souligner le fait que dans un soucis d’équité et conformément a la loi, ne sera pas mise en vigueur en période d’hiver afin de préserver les foyers français les plus modeste.

Le ministère de la transition écologique s’appuie sur la situation du marché pour justifier cette hausse des tarifs : « La hausse des tarifs est principalement le résultat d’une hausse des prix de marché de gros de l’électricité et de l’augmentation du prix des capacités électriques, qui reflète la situation de tension sur la sécurité d’approvisionnement dans toute l’Europe. La France reste l’un des pays où la hausse est la plus contenue et où l’électricité demeure la moins chère ».

En plus de cette annonce de la probable hausse des tarifs, la CRE a précisé qu’elle intégrerait dans ses prochaines propositions tarifaires «une composante additionnelle visant à rattraper le retard en masse occasionné par ce décalage temporel», de quoi faire sourire jaune nos chers gilets.

Publié dans Electricité | Laisser un commentaire

Augmentation des tarifs de l’énergie : les fournisseurs alternatifs pointés du doigt

De nombreux consommateur pourrait se tourner vers les fournisseur d’énergie alternatif après la proposition tarifaire de la commission de régulation des tarifs de l’énergie (hausse de 5,9%). Ainsi pour certains, les fournisseurs d’énergie alternatif son vu comme la solution mais pour d’autres ces ont eux la cause de cette hausse des tarifs.

En effet aujourd’hui ils sont de plus en plus nombreux sur le marché, ce qui offre la possibilité au consommateur de choisir entre 29 fournisseurs nationaux d’électricité. De surcroit , au fil des années, les Français quittent de plus en plus les tarifs réglementés pour des offres de marché puisqu’ils ont de plus en plus accès a l’information.
 
C’est ce qui pousse des associations de consommateur tel que CLCV a pointer du doigt la concurrence des nouveaux fournisseurs « La hausse est évidemment d’abord liée aux prix du marché du gros, qui ont très fortement augmenté mais pas seulement. Elle est aussi la conséquence de la multiplication des fournisseurs alternatifs, qui n’ont pas assez investi pour produire eux-mêmes leur électricité. Résultat : ils sont trop nombreux et ont rapidement dépassé le volume total de nucléaire EDF auquel ils ont droit…Ils sont donc obligés d’acheter sur le marché de gros et ne sont plus compétitifs. Cette hausse, c’est pour en sauver certains de la faillite ! » » Explique François Carlier délégué général de la CLCV.

Quoi qu’il en soit, la hausse des tarifs réglementés influencera aussi les tarifs des fournisseurs alternatifs. Lorsqu’on veut changer de fournisseur, il faut choisir entre les tarifs réglementés, fixés par l’Etat, et les tarifs de marché déterminés librement par chaque fournisseur. Différentes formules sont proposées: les tarifs de marché peuvent être indexés sur la hausse des tarifs réglementés, ou être fixes pendant une durée déterminée. Pour les consommateurs ayant fait le choix d’un contrat à tarif fixe, la hausse demandée par la CRE n’aura pas d’impact tarifaire.
 
Pour tous les autres, selon la CLCV, les prix vont augmenter de 100 euros en moyenne par an (pour un ménage qui se chauffe à l’électrique avec 1500 euros de facture annuelle en moyenne). « Il est évident que les fournisseurs alternatifs augmenteront eux aussi leurs tarifs de près de 6% », affirme François Carlier.

Publié dans Electricité, Energies renouvelables, Gaz | Laisser un commentaire

Petit pas pour le gaz, grand pas pour l’écologie

L’année 2018 c’est très bien terminé pour le gaz renouvelable. En effet d’après les publications du Panorama du Gaz renouvelable, il s’avère que la situation a largement progressé : la quantité de gaz renouvelable injecté dans le circuit est multiplié par deux.

Cependant la joie fut brève et cela a cause des dernières annonces de l’exécutif : le projet de Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE), présenté le 25 janvier dernier prévoit désormais que le biogaz atteindra 7 % de la consommation de gaz en 2030, à condition qu’une baisse très significative des coûts de production soit enclenchée dès 2023. Tandis que l’objectif de 10 % est conditionné à une baisse des coûts encore supérieure », résume la filière. C’est désormais au gouvernement de réagir sur ces chiffres pour encourager une filière renouvelable qui n’a plus à démontrer son dynamisme.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Projet de loi énergie : nouveau rebondissement

Le 4 février dernier, le projet de loi énergie a été adressé au Conseil économique, social et environnemental (CESE). Il contient cependant une petite modification qui pourra avoir des conséquences très lourde : en effet le gouvernement s’apprête, via ce projet de loi, à supprimer un des objectifs majeurs de la politique énergétique et climatique de la France : la réduction par quatre des émissions de gaz à effet de serre du pays d’ici à 2050. Un objectif pourtant inscrit dans la loi au début des années 2000. 
En plus de revoir a la baisse l’objectifs d’économies d’énergie, d’autre aspect de ce projet de loi ont été revu tel que le report a 2035 de la réduction de la part du nucléaire dans la production d’électricité, et également celui de la neutralité carbone qui sera reporté en 2050.

REACTION DES DEFENSEURS DE LA NATURE

Ce texte a suscité une vague de réactions négatives. L’ONG Greenpeace France a ainsi jugé que la «neutralité carbone» est «un objectif trop vague et trop éloigné qui ouvre grand la porte aux fausses solutions, comme les agrocarburants ou les procédés industriels de stockage du carbone». De son côté, l’expert en énergie Yves Marignac déplore l’abandon souhaité du « facteur 4». «La neutralité carbone sans objectif chiffré de réduction laisse la porte ouverte à moins de réduction et plus de “compensation”. La loi devrait donc, en plus de l’objectif zéro net, maintenir un objectif renforcé de réduction des émissions brutes: division par 8 ou plus…», écrit-il sur Twitter.

Publié dans Electricité | Laisser un commentaire

Augmentation des tarifs EDF

On n’est pas prêt de voir s’estomper les manifestations des gens en jaunes de ci tôt. En effet alors que est plongé depuis plusieurs mois dans un climat assez tendu, c’est la commission de régulation de l’énergie qui propose le mercredi dernier une hausse des tarifs de 7,7% qui pourrait incomber a près de 30 millions d’abonnés EDF.

Cette augmentation représenterait une hausse de plusieurs dizaines d’euros de la facture annuelle, qui passerait alors de 1 400 euros en moyenne à 1 484 euros et concernerait à la fois les abonnés résidentiel (25,6 millions de foyers) et non résidentiel au tarif bleu (3,2 millions).

La hausse de prix qui pourrait rentrer en vigueur début mars est motivée par la croissance des prix de l’énergie sur les marchés de gros causée par la hausse des cours du carbone l’an passé, et le doublement des prix moyens des garanties de capacité.



Cependant même si la CRE souhaite voir cette hausse s’appliquer le plus tôt possible, dès le 1er mars, il n’en demeure pas moins que le gouvernement disposera de trois mois pour s’opposer, s’il le souhaite, à la proposition de l’autorité énergétique.

Publié dans Electricité | Laisser un commentaire

Planète OUI dit oui a l’énergie verte en temps réel

Le fournisseur d’énergie français Planète OUI s’apprête an prendre un autre tournant : celui de la transition énergétique complète.

En effet dans l’optique de son projet visant a se démarquer de la concurrence et engager les consommateurs dans la transition énergétique, le fournisseur alternatif proposera de l’électricité verte en temps réel dès le 28 janvier prochain : grâce a son partenariat avec le producteur allemand Innogy, l’équivalent en électricité verte de l’électricité consommée sera instantanément injectée sur le réseau.

Et tenez vous bien « Cocorico » car en dépit du partenariat international, l’électricité sera produite en France. C’est grâce à la production de la centrale hydroélectrique française de Courlon, dans l’Yonne, que les clients pourront recevoir de l’électricité verte en temps réel. 

Pourquoi opter pour une offre d’électricité verte ?
Tout simplement parce qu’Il est aujourd’hui possible de s’engager dans la transition énergétique tout en faisant baisser ses factures d’électricité en changeant de fournisseur d’energie classique au profit des fournisseur alternatif : contrairement aux clichés, cela cous reviendrai largement moins cher.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Accident lié au gaz : encore et toujours

Les accidents de gaz font la une de l’actualité en se début 2019.

En effet Hier, 21 janvier, peu avant 11 heures, une fuite de gaz a été signalée dans le 3ème arrondissement de Lyon. Selon la source, des travaux sont à l’origine de cette fuite accidentelle : une colonne de gaz a été percée par un ouvrier ce qui a poussé les pompiers, conformément à la procédure, à engager d’important moyens pour intervenir. Un périmètre de sécurité a été installé, dans ce secteur proche de la préfecture.


L’avenue du Maréchal de Saxe a été bloquée pendant environ une heure pour permettre l’intervention des pompiers : la circulation des voitures, des bus ainsi que le traffic du tramway ont également été coupées sur l’avenue de Saxe. Plus de peur que de mal puisque onze personnes ont été évacuées par précaution, pas de morts ni de blessé grave.

Cet incident a heureusement fait rappelons nous bien peu de victimes et de dégâts comparé a l’incident de Paris qui a lui fait 4 morts.

Publié dans Gaz | Laisser un commentaire