Economie d’énergie : conseils et bonnes pratiques

Nous sommes en début d’année 2019 et vous avez pour résolution de réduire votre consommation énergétique afin de redonner du poids a votre portefeuille et participer à préservation de la planète. Voici pour vous et seulement pour vous (petits veinards ;)) quelques astuces pour vous permettre d’optimiser votre consommations d’énergie.

QUELQUES GESTES QUI NE VOUS COUTERONS ABSOLUMENT RIEN

Certains gestes écologiques aussi petit soit ils peuvent efficacement participer à l’optimisation de vos dépenses en énergie.

• Eviter les fuite de chaleur : Fermer un volet au niveau des fenêtres des pièces chauffées permet de considérablement réduire la déperdition de chaleur, fermer également les portes des pièces qui ne sont pas chauffées, peut aussi réaliser de substantielles économies. Par contre quand le soleil est à son zénith, il ne faut pas hésiter à ouvrir les volets pour obtenir un minimum de chaleur. Contrairement aux idée reçu, il n’est pas profitable de s’enfermer dans un cocon douillet tout l’hiver, il faut aérer chaque jour la maison, pendant au moins 5 minutes, pour chasser l’humidité.

• Optimiser l’eau : Privilégier une douche à un bain afin de baisser la consommation d’eau : en effet, le débit classique d’un pommeau de douche est de 15 à 20 litres par minute tandis qu’un bain représente généralement 150 à 200 litres d’eau. Concernant la vaisselle, l’eau chaude pour la vaisselle n’est utile que pour faciliter le dégraissage au moment du nettoyage. Pour le rinçage, privilégiez l’eau froide.

• Optimiser son chauffage : Pour commencer, dégager au maximum l’espace devant tous les radiateurs, pour que la chaleur se diffuse autant que possible. En parallèle, vous pouvez aussi mettre en place un film isolant derrière les radiateurs. Cela permettra de renvoyer la chaleur vers la pièce plutôt que vers le mur.

C’EST LE MOMENT, FAITES DES TRAVAUX

Il s’agirait d’entreprendre des travaux de rénovation pour renforcer l’efficacité énergétique d’un bâtiment : améliorer l’isolation de l’habitation, changer d’installation de chauffage… Même si elles représentent d’importants investissements, il n’en demeure pas moins que toutes ces démarches vous permettront, en fonction de votre habitation, de réaliser de économies sur le long terme. Certains travaux permettent, par exemple, de bénéficier d’un crédit d’impôt et également du chèque énergie sous certaines conditions.

COMPARER LES OFFRES DS DIFFERENTS FOURNISSEURS

Même si votre maison est parfaitement isolée, le meilleur moyen d’optimiser ses dépenses reste le choix du fournisseur : en effet, de nombreux fournisseurs se livrent à une concurrence sans merci sur le marché.
Je me suis rendu pour ma part sur jechange.fr qui est un super comparateur et qui peut m’a permit de trouver le fournisseur adapter à ma bourse et à mon besoin. Croyez moi, ça vaut le detour.
Cependant soyez vigilant, beaucoup de commerciaux n’hésitent pas à utiliser des méthodes de démarchage abusif pour faire signer les consommateurs plus rapidement.

Publié dans Electricité, Gaz | Laisser un commentaire

Engie récidive avec ses mauvaises pratiques

Selon le bilan annuel du médiateur national de l’énergie Jean Gaubert, le taux de mauvaises pratiques en termes de démarchage de client a augmenté de 19% par rapport à 2016, ce qui a poussé ce dernier à interpeller les fournisseurs de gaz et d’électricité.

L’institution, créée en 2006 pour défendre les consommateurs d’énergie avec l’ouverture à la concurrence du secteur affirme avoir été saisie d’environ 15 000 litiges l’an dernier avec toujours le même nom en tête de liste : Engie (ex-GDF Suez) arrive en tête des fournisseurs pointés du doigt pour leurs pratiques commerciales (contestations de contrat et démarchage trompeur ou déloyal).

Rappelons-nous qu’Engie a été sanctionné l’an dernier pour leurs pratiques « douteuses ». Mais le fournisseur ne semble pas enclin à améliorer ses pratiques : démarchage douteux, fraude d’identité pour accéder au domicile des ménages, ces méthodes de vente pour le moins contestables sont effectivement une signature du groupe Engie.

De surcroit, les témoignages reçus en tout début d’année augurent mal des pratiques 2019 d’Engie. Le groupe est bien parti pour se voir une nouvelle fois décerner le triste titre de mouton noir.

Publié dans Electricité, Gaz | Laisser un commentaire

Fuite de gaz : phénomène national

Fuite de gaz, le nouveau phénomène qui fait rage dans toute la France. Nous nous rappelons encore de l’incident qui a eu lieu le samedi dernier : une explosion meurtrière dans une boulangerie du 9ème arrondissement de paris a fait des ravages et à emporter la vie de 4 personnes. Une fuite de gaz en était la cause.

Avant ça, le jeudi dernier a 10h30 environ une fuite de gaz était en cours dans le quartier des Salines à Ajaccio. Elle semblait provenir d’une des boutiques du centre commercial du quartier ce qui a provoqué la fermeture de la galerie marchande et une coupure d’électricité dans le secteur.

Hier matin au environ de 08h, c’est une Fuite de gaz à Guémené-sur-Scorff issu de la citerne alimentant la cuisine d’un collège qui a contraint 300 personnes, élèves, personnel enseignant et non-enseignant a rapidement quitter les lieux par précaution.

Face à ce phénomène, nous vous incitons à prendre vos précautions. Vous trouverez d’ailleurs les méthode à suivre en cas de fuite et quelques bonnes pratiques pour les éviter via cet article .

Publié dans Gaz | Laisser un commentaire

Jeudi presque noir

Le 10 janvier dernier vers 21h00 conformément au rapport de la CRE (commission de régulation de l’énergie), la fréquence du système électrique français et européen est passée très en-dessous de 50 Hertz ce qui aurait pu causer des coupures de courant a l’échelle nationales voir européenne et même un black-out.

Heureusement et pour la première fois en France, le dispositif de 2014 (accord passé avec les grands clients de EDF en cas de surtension) permettant de réguler l’ensemble du réseau électrique a été activé afin d’éviter le pire : les gros clients industriels ont rapidement dû faire en sorte que leur consommation d’électricité baisse de 1.500 mégawatts.

Selon le RTE (Réseau de Transport Européen), une forte baisse de la fréquence s’explique lorsque la demande devient largement supérieure à la capacité de production du réseau électrique. Etant en période hivernale, la hausse de la consommation en cette période de grand froid expliquerait en partie le problème. Cependant, l’équilibre offre/demande étant assuré par la France, le problème se situerait au niveau de l’Europe.

Il nous assure par ailleurs qu’il travaille avec ses partenaires afin d’identifier la cause du problème et mettre en place les dispositions nécessaires pour éviter toute récidive

Publié dans Electricité | Laisser un commentaire

Accident fuite de gaz : conseils et bonnes pratiques

Même si ses accidents sont rares, il arrive régulièrement en France et peuvent être très dangereux: 1978 a Paris, 2005 à Mulhouse. Suite au drame survenu a paris le weekend dernier, les français s’interrogent : faut il avoir peur du gaz ? Que faire en cas de fuite ?

COMMENT AGIR EN CAS DE FUITE

Le gaz naturel étant inodore, les fournisseurs y ajoutent du méthanethiol, un produit d’origine pétrolière qui lui donne une odeur semblable à celle du soufre et la rend facilement identifiable. En cas de fuite de gaz, couper l’arrivée du gaz sans allumer les lumières, ventiler les pièces et contacter les pompiers.

COMMENT PREVENIR LA FUITE

Les risques de fuite de gaz sont nombreux : une défaillance, une mauvaise installation, des canalisations vieillissantes ou un appareil électroménager défectueux peuvent en être à l’origine. 

Pour éviter tout risque domestique, il est conseillé de faire vérifier l’ensemble des installations de gaz dans le logement (chaudière, tuyauteries, évacuation, ventilation…) une fois par an, idéalement à la fin de l’été, avant de remettre le chauffage en marche. Il suffit pour cela de demander un diagnostic «Sécurité Gaz» au fournisseur de gaz naturel, ou de faire appel à un expert indépendant.

Publié dans Gaz | Un commentaire

2030 : Vers une transition énergétique

Le ministre de l’Ecologie François de Rugy a pour objectif de transformer de la production énergétique nationale d’ici 2030 : le gouvernement souhaite transformer 40% de la production électrique nationale, 10% de la production de gaz et 15% de carburants en énergie verte.

Sur le long terme, le ministre François Rugy souhaite baisser à 50% la part que représente le nucléaire dans la production d’énergie nationale. Cependant avant tout cela il faudrait que la tentative de fermeture de toute les centrales à charbon initialement prévu en 2022 aboutisse.

Toujours dans l’optique d’une France plus verte, le gouvernement a pour objectif que les énergies renouvelables soit partagé entre les foyers et le transport et ainsi arriver a un taux de 20% de véhicules électriques en circulation.

Publié dans Electricité, Energies renouvelables, Gaz | Laisser un commentaire

Vers une production d’électricité moins polluante

L’émission de CO2 par la France suite a la production d’électricité est en baisse : la France qui est de moins en moins polluante dans la production d’électricité occuperait la 4ème place au sein des pays de l’OCDE derrière l’Islande, la Norvège et la Suède en ce qui concerne l’émission de gaz à effet de serre.

Néanmoins même si l’électricité produit en France n’est pas 100% verte (toutes les énergies émettent du CO2), il n’en demeure pas moins que plus de la moitié de la production électrique française provient de l’énergie renouvelable ce qui permet de justifier la baisse du niveau d’émission de gaz ou CO2.

Aussi afin de baisser d’avantage la pollution de la production d’électricité en France, plusieurs dispositions sont à venir tel que la fermeture définitive des centrales a énergie fossile à partir de 2020 par le gouvernement Philippe. Cependant cette transition énergétique est à prendre avec des pincettes puisque conformément a la RTE, ce passage rapide peut entrainer une augmentation de l’émission de CO2 puisque les énergies française actuelles reposent sur des sources renouvelables.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Le montant du chèque énergie augmente pour le plus grand plaisir des ménages français

Avec l’évolution des conditions de ressources, 5,8 millions de foyers cette année contre 3,6 millions en 2018 pourront bénéficier du chèque énergie.

Ainsi, avec son montant augmenté de 50 euros, on estime qu’une personne vivant seule avec un revenu de moins de 5 600 € par an touchera 194 € en 2019 contre 144 € en 2018.

Pour rappelle, il s’agit d’un dispositif qui concerne les ménages aux revenus modestes. Il a été créé par la loi de transition énergétique d’août 2015 pour remplacer les tarifs sociaux de l’électricité et du gaz. En effet ce chèque envoyé par l’administration fiscale permettrait uniquement de régler les factures des logements des ménages liés à la consommation d’électricité, gaz, fuel, bois ainsi que certains travaux de rénovation.

Publié dans Electricité, Gaz | Un commentaire

La baisse du prix du gaz réjouit la population française

Selon la commission de régulation de l’énergie (CRE), les tarifs règlementés du gaz devraient baisser de 1,9% courant fin Janvier et cela pour le plus grand bonheur du de la population française puisque les 4,5 million de ménage se fournissant chez Engie pourront en profiter.

En effet cela fait partie de la réponse du gouvernement français afin d’atténuer le mouvement social des gilets jaune qui fait la une de l’actualité du pays.La baisse sera ainsi de 0,6% pour ceux qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 1,2% pour ceux qui ont un double usage cuisson et eau chaude et de 2% pour les foyers qui se chauffent au gaz.

Cependant, il faudrait rester prudent et mettre en avant le fait que les principaux tarifs réglementés pratiqués par Engie restent soumis à des fluctuations plus ou moins importantes, qui dépendent des dépenses pour l’approvisionnement et des impondérables du marché international, et donc qui peuvent du jour au lendemain tout remettre en cause.

Publié dans Gaz | Laisser un commentaire

Augmentation des taxes sur l’électricité : le gouvernement réagit !

Depuis 15 ans, le montant des taxes lié de l’électricité ne cesse d’augmenter. En effet même si le coût de production d’un kilowattheure ne représente qu’une petite partie du montant de la facture (25%), il n’en demeure pas moins que celui du transport et de la distribution de l’énergie pèse son poids dans le montant dû par les abonnés.

A cela si on rajoute les différentes taxes en vigueurs c’est à dire 5,5% sur l’abonnement, 20% sur la consommation (partie variable) et les 15% du prix du kilowattheure, on se rend compte que les taxes représentent près de 36% de la facture finale.

Face à cette situation, le gouvernement songe à augmenter la partie du prix final liée à la production et au transport de l’électricité, et à diminuer les taxes. À terme, l’augmentation des coûts et la baisse des taxes pourraient aboutir au but souhaité : la baisse du montant des taxes liés à l’électricité.

Publié dans Electricité | Laisser un commentaire